QER 32

Une réponse à la "Q&A" 32 par Nizkor


32. 

Höss a dit dans sa confession que ses hommes fumaient des cigarettes pendant qu'ils tiraient les juifs morts des chambres à gaz, dix minutes après le gazage. Le Zyklon B n'est-il pas explosif ?

Les négationnistes de l'IHR répondent :

« Hautement. La confession de Höss est de toute évidence fausse. »

Nizkor répond :

Voilà qui relève du non-sens absolu [et d'une évidente falsification].

La concentration minimale à partir de laquelle l'HCN acquiert un pouvoir explosif est de 56 000 parties par million. Une concentration de 300 parties par million suffit à tuer des humains en quelques minutes. Comme référence, on pourra se reporter au "Merck Index" et au "CRC Handbook of Chemistry and Physics," ou consulter n'importe quel manuel qui traite de la toxicité et du caractère explosif des produits chimiques. Il n'y aurait pas eu le moindre risque d'explosion même s'il y avait eu un feu de camp dans la chambre à gaz pendant que le gazage avait lieu.

En fait, la propre littérature nazie sur le Zyklon B, le document de Nuremberg NI-9912 le souligne :

« Danger d'explosion : 75 grammes d'HCN par mètre cube d'air. Concentration normale d'application approx. 8-10 grammes par mètre cube. Donc non explosif. »

(Notons au passage qu'une concentration de 8-10 grammes par mètre cube est celle nécessaire pour venir à bout des poux et autres insectes, et non pas pour tuer des êtres humains. Les mammifères requièrent une concentration bien plus faible et une durée d'exposition beaucoup plus courte.)

Au fait, une retranscription du document NI-9912 est disponible sur le site web de Bradley Smith; elle inclue la citation ci-dessus. Ainsi les "révisionnistes" en ont de toute évidence connaissance. Ils choisissent simplement de l'ignorer. M. Smith dit que ce document est "dérangeant", -- ce qu'il est peut-être... mais pour qui ?

De toute façon, est-ce que le gaz serait encore explosif après dix minutes de ventilation, après que la plus grande partie ait été évacuée de façon à faire baisser la concentration dans la chambre à gaz sous le seuil de toxicité ? Pas la moindre chance! Si les Sonderkommandos fumaient des cigarettes, c'est que, de toute évidence, ils ne portaient pas de masque à gaz. De sorte qu'ils seraient de toute façon morts si la concentration n'était bien en dessous de 100 parties par millions, [plus de cinq cent fois moins que le seuil d'explosibilité]!

Pourquoi, au nom du ciel, l'IHR prend-elle seulement la peine de prétendre qu'une explosion était possible ? S'il y avait, où que ce soit, assez d'HCN pour causer une explosion, n'importe quel fumeur serait déjà mort depuis longtemps!

Le fait est que l'IHR [et avec eux tous les négationnistes] ignorent les travaux de référence de base, qu'ils ont été incapables de relever la propre réfutation des nazis sur ce point et pris le sens commun par dessus l'épaule. Tout cela en dit long sur leur niveau "universitaire".

Permettons nous une brève digression...

En effet, tout cela semble également en dire long sur leur honnêteté. Bien qu'ils ignorent le document NI-9912, lorsque cela leur convient, ils l'utilisent en fait dans une autre publication de l'IHR! Le prétendu rapport Lüftl, disponible sur le site web de Greg Raven, extrait des chiffres de ce document, sans les mettre en contexte dans la moindre citation, lorsqu'il dit :

« L'évaporation du Zyklon B [N.d.T : c'est à dire l'émission d'HCN] requiert jusqu'à 32 heures, et au moins 6 heures, selon que la température ambiante varie de cinq à 30 degré Celsius. »

Donc, ils citent le NI-9912 quand cela sert, croient-ils, leur propos, mais l'ignorentdans le cas contraire. Cela est un excellent raccourci pour présenter l'attitude "révisionniste".

D'autant plus, puisque nous y sommes, qu'il convient de souligner que l'affirmation en question, sur la durée d'évaporation du Zyklon B, relève en soit de la plus parfaite malhonnêteté. Il est effectivement fait mention dans le NI-9912 d'une durée allant de 6 à 32 heures, selon les conditions de température. Cependant ces chiffres décrivent la durée nécessaire pour tuer les insectes. Ils n'ont absolument rien à voir avec la durée d'évaporation du Zyklon B. Voici la traduction du texte original du document nazi capturé :

« Durée nécessaire pour prendre effet : 16 heures, à moins qu'ils n'y ait des circonstances spéciales, comme un bâtiment de type hermétique, qui requiert moins de temps. Si le temps est chaud il est possible de réduire cette durée à un minimum de 6 heures. La période peut être étendue jusqu'à 32 heures si la température est inférieure à 5 degrés Centigrade.

La force et la durée ci-dessus sont à appliquer dans les cas de : punaises, poux, puces, etc., avec oeufs, larves et chrysalides. »

Une fois encore, le texte ci-dessus est disponible sur le site web de Bradley Smith; et est appelé "dérangeant" --, une fois encore, dérangeant pour qui ?


Crédits[ qer31 | Index | qer33 ]Présentation

[ Négationnisme et réfutations  |  Toutes les rubriques ]


Ou Suis-Je? Aidez PHDN... Accueil PHDN... Copyright © Gilles Karmasyn 1997
Vos réactions
20/07/97