Auschwitz - document

La Vergasungskeller -
cave de gazage

du Crématoire II de Birkenau


Présentationfac-similé de l’originaltranscription de l'original allemandtraduction en françaisSource et informations

Présentation

le 29 janvier 1943, le SS-Hauptsturmführer (capitaine) et architecte Karl Bischoff, chef de la direction centrale des constructions de la Waffen S.S. et de la police à Auschwitz, écrit au SS-Brigadeführer (général de brigade SS) Hans Kammler à Berlin afin de l’informer des progrès de la construction du crématoire II de Birkenau, destiné à abriter une chambre à gaz pour l’assassinat en masse des Juifs.

Dans ce document, l’expression «Vergasungskeller» est utilisé pour désigner une pièce supposée être une morgue, en l’occurrence la morgue I du crématoire II. Ce mot, signifie très exactement ce qu’il semble désigner: une cave de gazage, une chambre à gaz destinée au meurtre de masse. Il s’agit d’un lapsus (la plupart des documents camouflent la réalité) prouvant non seulement qu’il y avait une chambre à gaz dans le crématoire II, mais que l’architecte Karl Bischoff savait très exactement ce qu’il construisait.

Le document

Fac-Simile: Bischoff à Kammler, la Vergasungskeller  

Transcription

                Abschrift

29. Januar 1943           

Bftgb.Nr.:2225o/43/Bi/L.

Betr.: Krematorium II. Bauzustand.
Bezug: Fernschreiben des SS-WVHA Nr. 2648 vom 28.1.1943.
Ankg.: 1 Prüfbericht

An
Amtsgruppenchef C,
SS-Brigadeführer und Generalmajor
der Waffen-SS Dr. Ing. Kammler,

Berlin-Lichterfelde-West
Unter den Eichen 126-135 

Das Krematorium II wurde unter Einsatz aller verfügbaren Kräfte trotz unsagbarer Schwierigkeiten und Frostwetter bei Tag- und Nachbetrieb s[sic] bis auf bauliche Kleinigkeiten fertiggestellt. Die Öfen wurden im Beisein des Herrn Oberingenieur Prüfer der ausführenden Firma, Firma Topf u. Söhne, Erfurt, angefeuert und funtionieren [sic] tadellos. Die Eisenbetondecke des Leichenkellers konnte infolge Frosteinwirkung noch nicht ausgeschalt werden. Die [sic] ist jedoch unbedeutend, da der Vergasungskeller hierfür benützt werden kann.

Die Firma Topf u. Söhne konnte infolge Waggonsperre die Be- und Entlüftungsanlage nicht wie von der Zentralbauleitung gefordert rechtzeitig anliefern. Nach Eintreffen der Be- und Entlüftungsanlage wird jedoch mit dem Einbau sofort begonnen, sodass voraussichtlich am 20.2.43 die Anlage vollständig betriebsfertig ist.

Ein Bericht des Prüfingenieurs der Firma Topf u. Söhne wird beigelegt.

Der Leiter den Zentralbauleitung       
der Waffen-SS und Polizei Auschwitz      
 

  Verteiler:                             SS-Hauptsturmführer
  1 SS-Ustuf Janisch u. Kirschneck
  1 Registratur (Akt Krematorium)

 F.d.R.d.A.:
 [Signature]
SS-Ustuf. (F)

«F.d.R.d.A.» est l’abréviation de Für die Richtigkeit der Abschrift: copie certifiée conforme. La signature qui suit est celle de l’auteur de la copie. «Ustuf.» est l’abréviation de Untersturmführer. «WVHA» est l'acronyme de Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, l’Office central SS pour l’économie et l’administration, dont Hans Kammler dirige le bureau des constructions (le bureau C).

Traduction

                Copie

29 janvier 1943           

Bftgb.Nr.:2225o/43/Bi/L.

Obj.: Krematorium II. Etat du bâtiment.
Réf.: Télex de la SS-WVHA Nr. 2648 du 28.1.1943.
P.J.: 1 Rapport de Prüfer

A l’attention
du chef du bureau C,
le SS-Brigadeführer et Generalmajor
de la Waffen-SS, le Dr. Ing. Kammler,

Berlin-Lichterfelde-West
Unter den Eichen 126-135 

Le crématoire II a été achevé grâce à l’emploi de toutes les forces disponibles, malgré des difficultés immenses et un temps de gel, par des équipes de jour et de nuit, à l’exception de quelques détails de construction. Les fours ont été allumés, en présence de M. l’Ingénieur principal Prüfer, de l’Entreprise Topf et fils, Erfurt, chargée de leur construction, et ils fonctionnent parfaitement. Le plafond en béton de la cave aux cadavres [Leichenkeller] n’a pas pu encore être décrépi en raison de l’action du gel. Cela est toutefois sans importance étant donné que la cave de gazage [Vergasungskeller] peut être utilisée à cette fin.

L’Entreprise Topf et fils n’a pas pu livrer à temps le dispositif d’aération et de desaération commandé par la direction centrale des constructions en raison de l’indisponibilité en wagons. Après l’arrivée du dispositif d’aération et de desaération, l’incorporation de celui-ci sera aussitôt commencée de sorte qu’on peut prévoir que le 20 février 1943, il sera complètement en service.

Un rapport de l’ingenieur-contrôleur de l’Entreprise Topf et fils est ci-joint.

Le chef du bureau central de construction       
de la Waffen-SS et de la Police d’Auschwitz      
 

  Distribution:                             SS-Hauptsturmführer
  1 SS-Ustuf Janisch et Kirschneck
  1 Registres (dossier Krematorium)

 Copie certifiée conforme:
 [Signature]
SS-Ustuf. (F)

Source et informations

Ce document est reproduit d’après Jean Claude Pressac, Auschwitz: Technique and Operation of the Gas Chambers, The Beate Klarsfeld Foundation, New York, 1989, p. 432.

Pressac souligne que le rapport d’inspection joint à la lettre permet de d’établir par un procédé d’élimination que Bischoff utilise «Vergasungskeller» afin de désigner le «Leichenkeller I» du crématoire II.

On retrouve le mot «Vergasung» (gazage) dans d’autres documents mentionnant l’assassinat des Juifs par ce moyen, ainsi dans la Lettre du Dr August Becker au SS-Obersturmbannführer Rauff du 16 mai 1942 relatif aux camions à gaz.

Signalons enfin que ce document était connu dès 1946. Il est reproduit dans un ouvrage collectif publié en 1946 (Central Commission for the Investigation of German Crimes in Poland, German Crimes in Poland, Warsaw: 1946). Le juge polonais Jan Sehn y signe une étude intitulée «Concentration and Extermination Camp at Oświęcim». Il y cite le présent document (p. 84).

[ Auschwitz  |  un dictionnaire du génocide  |  Génocide & 2ème GM  |  Toutes les rubriques ]