Cliquez pour suivre le lien.

Wilhelm Cornides

notes sur Belzec - août-septembre 1942


 

En 1942, Wilhelm Cornides était interprète, jeune sous-officier de 22 ans, au sein de la Wehrmacht. Proche des milieux de la résistance anti-nazie du cercle de Kreisau, il deviendrait dès 1945 le fondateur de la revue Europa-Archiv, puis en 1955 de la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP), revue et institution œuvrant à la construction d’une Europe réconciliée et démocratique.

Durant l’été 1942 il effectue un voyage en Galicie, partie orientale de la Pologne, à cheval sur l’Ukraine. Le 31 août et 1er septembre 1942 il voyage entre Rawa-Ruska et Cholm. Pendant son voyage, Wilhelm Cornides parle à des passagers habitués de ce trajet, à des policiers, croise un train de déportés qui va à Belzec, l’un des trois centres de mise à mort de l’Opération Reinhard, situé non loin de Rawa-Ruska. Son propre train passe à proximité de Belzec. Et Wilhelm Cornides est si frappé de ce qu’il voit et de ce qu’il entend qu’il prend des notes. Après la guerre, il confie ses notes à Hans Rothfels le directeur de l’Institut fur Zeitgeschichte (Institut d’Histoire Contemporaine) qui les publiera en 1959 dans la revue de l’IfZ, les Vierteljahrshefte für Zeitgeschichte, revue d’histoire contemporaine qui fait encore référence aujourd’hui en Allemagne (notes publiées dans l’article «Zur “Umsiedlung” der Juden im Generalgouvernement», Vierteljahreshefte für Zeitgeschichte, vol. 7 no. 3, juillet 1959, p. 333-336). Il s’agit d’un document remarquable souvent cité partiellement, jamais traduit dans son intégralité directement de l’Allemand en Français, jusqu’à aujourd’hui.

PHDN s’est procuré les reproductions des notes de Wilhelm Cornides et nous avons effectué une traduction de l’intégralité de ces notes ainsi que de l’introduction dont les fait précéder Hans Rothfels. Il s’agit de la toute première publication complète en français de ce document, dans une traduction directe. Les fac-similés sont publiés ici pour la première fois sur internet, mais n’avaient jamais fait non plus, à notre connaissance, l’objet d’une publication papier auparavant.
 

fac-similés

Lire les notes de Wilihelm Cornides et l’introduction de Hans Rothfels, «Le “transfert” des Juifs à l’intérieur du Gouvernement Général», publiées dans Vierteljahreshefte für Zeitgeschichte, vol. 7 no. 3, juillet 1959, p. 333-336.
 

Compléments et développements :

Traduction des observations de Wilhelm Cornides. Lire…

Fac-similés des notes de Wilhelm Cornides. Voir…

L’article original des Vierteljahrshefte für Zeitgeschichte de 1959 (…). Voir…

Goebbels et l’entrée en fonction de Belzec. Lire…

Liens :

Nécrologie de Wilhel Cornides, en français. Suivre le lien…
Les archives complètes des Vierteljahrshefte für Zeitgeschichte. Suivre le lien…
La Deutschen Gesellschaft für Auswärtige Politik (DGAP) fondée par Wilhelm Cornides. Suivre le lien…
Histoire de Belzec sur le site du H.E.A.R.T. Suivre le lien…
The Reconstruction of Belzec sur tHHP. Un projet visant à restituer la géographie, l’architecture et l’organisation spatiale de Belzec. Les observations de Cornides y sont utilisées et corroborées par d’autres types de traces (photophraphies, témoignages, etc.). Suivre le lien…
Robin O’Neil, Belzec: Stepping Stone to Genocide, JewishGen, 2008. Une vaste étude sur Belzec de l’historien britannique, entièrement en ligne. Suivre le lien…

Bibliographie:

-   Raul Hilberg , Documents of Destruction. Germany and Jewry, 1933-1945, Quadrangle Books, Chicago, 1971 (première traduction intégrale en anglais des notes de Wilhelm Cornides, p. 208-213, mentionnant les références des notes dans les archives de l’IfZ).
-   Peter Longerich, Die Ermordung der europäischen Juden. Eine umfassende Dokumentation des Holocaust,Piper, Munich, 1989 (on y trouve la reproduction des notes de Cornides).
-   Raul Hilberg, La destruction des Juifs d’Europe, Fayard, 1988 (on y trouve la mention des observations de wilhelm Cornides à la page 835).

[ Opération Reinhard  | Génocide & 2ème GM  |  Toutes les rubriques ]