QER 30

Une réponse à la "Q&A" 30 par Nizkor


30. 

Combien de temps cela prenait-il de ventiler entièrement une zone fumigée au Zyklon B ?

Les négationnistes de l'IHR répondent:

« Normalement environ 20 heures. La procédure entière est très complexe et technique. Des masques à gaz sont requis et seuls des techniciens bien entraînés sont utilisés. »

Nizkor répond:

Non. Le chiffre de «20 heures» est hors de propos pour un certain nombre de raisons.

En premier lieu, ce chiffre concerne une utilisation dans des bâtiments ordinaires, commerciaux ou privés, non ventilés. On ne doit pas pénétrer dans des pièces ordinaires pendant cette durée, parce qu'il n'y a pas, ou peu, de ventilation forcée. De plus des éléments comme les tapis, les draps, les meubles, etc. allongent la durée nécessaire pour disposer à nouveau d'air pur dans la pièce. Les chambres à gaz nazies, au contraire, étaient des pièces de béton vides [NdT: c'est-à-dire vides de tout ameublement, tissus, objets divers, rideaux, etc., qu'on rencontre dans les lieux habituellement «désinfestés» au zyklon B, et qui rendent les opérations d'aération plus longues], artificiellement ventilées, de sorte que cinq minutes pouvaient suffire pour que l'air y soit recyclé ([NdT: en pratique, on attendait 15 à 20 minutes avant d'ouvrir les portes, ce qui permettait de renouveler l'air de la pièce plusieurs fois] cf. Gutman, Anatomy of the Auschwitz Death Camp, 1994, p. 232). Certaines chambres à gaz n'étaient pas dotées de système de ventilation forcée [NdT: ces chambres à gaz là étaient par contre construites en rez-de-chaussée et comprenaient plusieurs portes, ouvertes à la fin des gazages, permettant ainsi une efficace ventilation naturelle]. Dans celles-là, les gens qui sortaient les corps portaient des masques à gaz.

De plus, dans le chiffre de «20 heures», il y est prévu une marge de sécurité énorme. Les marges de sécurité ne s'appliquaient pas en temps de guerre, surtout lorsque le but était de tuer des milliers de gens aussi rapidement que possible. Les allemands avaient une grande expérience avec les gaz en général, avec le Zyklon B en particulier, puisqu'ils l'utilisaient si souvent pour l'épouillage.

Peut-être que le prochain argument des négateurs de la Shoah sera que les allemands n'auraient jamais pu abattre les avions alliés, puisqu'il est impossible de manipuler convenablement un batterie de DCA lorsqu'on a mis une ceinture de sécurité...

Enfin, les SS utilisaient des Sonderkommandos, des prisonniers-esclaves, qui retiraient les corps des chambres à gaz pour les amener aux crématoires et les y brûler. Il va sans dire que les SS ne se préoccupaient guère de savoir si les Sonderkommandos pouvaient souffrir des résidus de gaz. De toute façon, ces derniers, travaillaient sous le coup d'une sentence de mort; la première chose que faisaient les nouveaux membres d'un Sonderkommando était d'incinérer les corps des membres de l'unité précédente.

Si la «période de ventilation de 20 heures» citée était obligatoire, cela voudrait également dire que les corps des condamnés à mort exécutés par gaz cyanhydrique aux États-Unis devraient rester attachés à la chaise 20 heures après qu'ils aient été exécutés...

Voir aussi la question 31, et la section appropriée de l'Auschwitz FAQ.


Crédits[ qer29 | Index | qer31 ]Présentation

[ Négationnisme et réfutations  |  Toutes les rubriques ]


Ou Suis-Je? Aidez PHDN... Accueil PHDN... Copyright © Gilles Karmasyn 1997
Vos réactions
20/07/1997